>

Pourquoi une gouvernance on-chain?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La gouvernance on-chain aborde de nombreux problèmes qui ont aussi été constatés dans la gouvernance off-chain, tels que des processus de prise de décision peu clairs et un manque de supervision. La gouvernance on-chain a la capacité de rendre la prise de décision transparente, responsable et contraignante, ainsi que la promesse de créer des mécanismes de gouvernance innovants. Toutefois, il s’agit d’un sujet controversé dans le domaine de la blockchain, la plupart des critiques étant dirigées vers le coin voting .

Les critiques de Vlad Zamfir et Vitalik Buterin citent des exemples de thésaurisation et de comportement semblable à un cartel constatés dans certains projets antérieurs dont le modèle de gouvernance est basée sur le coin voting. Mais, en nous concentrant sur quelques exemples de coin voting, nous nous intéressons simplement à un modèle plutôt rudimentaire de gouvernance on-chain. Résumer les gouvernances on-chain aux coin voting, revient à appeler toutes les blockchains, crypto-monnaies.

À mesure que nous nous appuyons davantage sur les blockchains, l’importance d’atteindre un consensus sur la façon dont elles seront améliorées est de plus en plus critique. Ce genre de décision peut affecter des millions de personnes et doit respecter des normes élevées en matière de clarté et de responsabilité, chose que les blockchains peuvent fournir.

Gouvernance plus transparente

Tous ceux qui comprennent le fonctionnement du Bitcoin savent que les bitcoins sont minés de de manière déterministe pour produire un maximum de 21 millions de bitcoins au fil du temps. Tout le monde peut consulter le code source pour vérifier ce processus. Cette transparence est puissante. Elle constitue la base de tout consensus dans le système et veille aux respect des règles de manière mathématique.

La gouvernance on-chain garantit la transparence absolue du processus de formation du consensus. Semblable à la manière dont Bitcoin expose les règles du mining, les modèles on-chain doivent adhérer à un mécanisme de gouvernance en open source afin que quiconque puisse voir comment une blockchain décide de se mettre à niveau. Par exemple, avant qu’un utilisateur décide de rejoindre une communauté blockchain, il doit avoir la possibilité d’avoir des informations sur la façon dont les décisions d’améliorations sont gérées par exemple est ce que les décisions sont prise sur la base du coin voting, ou un vote quadratique basé sur l’identité, s’il inclut à la fois un vote GPU hashpower et un conseil de développeur technocratique ou utilise un autre mécanisme. En revanche, les systèmes de gouvernance actuels Bitcoin et Ethereum, mis à part leurs processus BIP et EIP, ne sont pas très bien formalisés et peuvent changer de manière ad-hoc en fonction de la décision prise et des parties prenantes impliquées.

Par exemple, une blockchain avec une gouvernance on-chain publierait des détails sur son modèle de gouvernance, y compris le style de vote, les seuils de quorum, les seuils de majorité, les périodes de vote et d'autres paramètres de gouvernance possibles. Même la procédure de modification de ces attributs de gouvernance serait également à code source ouvert.

Responsabilité

Reprenant l'exemple de Bitcoin, le solde de chaque adresse est répertorié publiquement avec son montant à la vue de tous. Tous les bitcoins de chaque adresse résument sans aucun doute le montant total de bitcoin attribuées pour le système à un moment donné. Cette responsabilisation permet de vérifier la vérité et la cohérence de la chaîne parmi les pairs et de vous assurer que vous êtes un «pair» sur le réseau peer-to-peer auquel vous participez.

La transparence de la gouvernance sur la chaîne garantit qu'aucune partie du mécanisme de gouvernance n'est cachée ou obscure et sa responsabilité garantit la disponibilité d'une piste d'audit publique complète de sorte que toutes les transactions concernant les décisions de gouvernance puissent être suivies et comptabilisées. De la proposition initiale à sa mise en œuvre, toute mise à jour d’une proposition peut faire l’objet d’un suivi public, y compris son soutien ou sa controverse.

Les données publiquement disponibles sur les décisions permettent l'expérimentation de mécanismes de gouvernance et d'interfaces. La piste d'audit d'une blockchain peut être utilisée pour des tâches telles que l'évaluation des décisions futures en évaluant le sentiment des participants à la blockchain sur certaines questions. En outre, des systèmes de diligence raisonnable tels que les tests unitaires et les tests d'intégration peuvent être ajoutés pour améliorer la qualité des propositions, et l'application de ces contrôles peut être intégrée.

Reliure

Imaginez une communauté blockchain s'accorder sur un changement à venir. Pendant près de six mois, les développeurs, les mineurs et les utilisateurs travaillent à la mise en œuvre de la mise à niveau, puis, lorsqu'elle est censée être mise en œuvre, cela ne se produit pas. C'est ce qui peut arriver avec des accords non contraignants, et un peu comme ce qui s'est passé avec la tentative de Bitcoin d'implémenter Segwit2x . Les accords conclus off-chain ne sont pas contraignants.

Il est essentiel de rendre les décisions contraignantes. Cela présente deux avantages principaux: aucune partie individuelle ne peut bloquer le consensus tel que défini par le mécanisme de gouvernance et il incite à proposer des mises à niveau saines, testées et prêtes à être livrées. Les décisions sont liées au résultat du vote, et toute procédure de retour en arrière serait également prise en compte afin de savoir quand une décision est vraiment «finale». Selon le mécanisme de gouvernance, vous pouvez mettre en œuvre des processus de retour en arrière simples ou difficiles comme c’est le cas pour la mise en œuvre des processus de mise à niveau.

Recent Posts

2019-05-17 20:15:54
2019-05-10 19:54:47
2018-12-26 14:02:41
2018-12-21 18:05:16
2019-05-15 19:24:15
2019-10-31 11:04:27

Please publish modules in offcanvas position.