>

Les échanges décentralisés

DeFi: Finance Décentralisée

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La finance décentralisée (connue sous le nom de DeFi pour decentralized finance) consiste essentiellement en un tout nouveau système monétaire reposant sur des blockchains publics. Vous connaissez peut-être Bitcoin et Ethereum comme des crypto-monnaies, mais il s’agit en réalité de vastes réseaux open source qui permettent à n'importe qui de créer des applications permettant à une activité financière de se dérouler sans la participation d’institutions centralisées.La motivation est simple:

On estime à 1,7 milliard le nombre de personnes qui n’ont actuellement pas accès aux services financiers. Bien que les infrastructures existantes aient contribué à générer de la richesse, cette population en est exclue. La décentralisation signifie qu’il n’existe pas de point d’échec unique, des enregistrements identiques étant conservés sur des milliers d’ordinateurs via un réseau peer-to-peer. Puisqu’elles nécessitent aucune autorisation (permissionless), elles sont également disponible pour tous le monde, indépendamment de la richesse ou du lieu de résidence. Alors qu'une banque ou une société de traitement de paiement peut clôturer un compte client peu recommandable, les blockchains résistent à la censure.Les applications décentralisées, également appelées DApps, sont au cœur de la dynamique de la technologie DeFi. Ces outils plug-and-play permettent à toute personne disposant d'un smartphone d'accéder facilement à des services financiers à moindre coût.

Selon ses partisans, la finance décentralisée - DeFi - pourrait transformer la vie des personnes non bancarisées dans le monde et rendre la vie plus abordable aux autres. Prenons pour exemple le marché des transmissions de fonds, dans lequel les travailleurs étrangers envoient chaque année des milliards de dollars à leurs proches, dans leurs pays d’origine. Les frais auxquels ils sont confrontés pour ce transfert sont souvent exorbitants. Les services DeFI peuvent potentiellement réduire ces coûts de plus de 50%. Cela incitera non seulement un employé à gagner plus et à être plus productif, mais cela aidera également à soutenir les petites entreprises et des économies à l'autre bout du monde.

Les prêts sont un autre problème qui peut être résolu grâce à la finance décentralisée. À l'heure actuelle, il est presque impossible pour les non-bancarisés d'emprunter de l'argent, souvent parce qu'ils n'ont pas de dossiers de crédit ni d'antécédents auprès d'une institution bancaire. Les plates-formes DeFi connectent directement les emprunteurs et les prêteurs, éliminent les vérifications de crédit et permettent de garantir les actifs numériques. Les autres formes de finance décentralisée comprennent les Stablecoins, un type de monnaie numérique qui protège les consommateurs contre la volatilité des crypto-monnaies en les rattachant à un autre actif, tel que le dollar ou l’or. La tokenisation signifie que des actifs du monde réel tels que des objets d'art, des biens et des produits peuvent être détenus et échangés sur une blockchain, tandis que les échanges décentralisés permettent aux utilisateurs de conserver leurs fonds à tout moment, réduisant ainsi le risque de cyberattaques; un fléau pour lequel de nombreuses plates-formes centralisées se débattent.

La technologie est plus abordable, ce qui signifie qu'une proportion plus élevée de la population a accès aux outils nécessaires pour bénéficier de la finance décentralisée. Selon des statistiques paru en janvier 2019, 57% de la population mondiale utilisait Internet de manière régulière contre 35% en 2013. Une progression importante en l’espace de quelques années. De plus, les smartphones commencent à devenir considérablement moins coûteux, ce qui signifie qu'ils sont plus abordables pour les populations les plus défavorisées de la planète. En effet, une étude récente de la Banque mondiale suggère que les deux tiers des citoyens non bancarisés possèdent désormais un appareil mobile, et c’est exactement ce dont ils ont besoin pour pouvoir exploiter et bénéficier des plates-formes DeFi. Les blockchains publics commencent également à devenir plus sophistiqués, et de nouvelles DApps inventifs sont de plus en plus dévoilés. Beaucoup d'entre elles sont basées sur la blockchain Ethereum.

La prolifération de DeFi reste confrontée à des défis. Même si cela pourrait transformer la vie de millions de personnes, il est indéniable que les solutions DeFi n’ont pas réussi à sensibiliser le public. L'adoption dans le monde des crypto-monnaie est pour le moins modeste - et selon une étude publiée par le Cambridge Center for Alternative Finance en décembre 2018, il n'y aurait que 25 millions d'utilisateurs de crypto-monnaies vérifiés dans le monde. Comparé aux 1,7 milliard de personnes non bancarisées dont nous parlions auparavant, il est clair que beaucoup de travail reste à faire. Il convient également de rappeler que même si les applications DeFi parviennent à accueillir des centaines de millions de personnes sur ses plates-formes, les chaînes publiques sur lesquelles elles reposent risquent de manquer de capacité pour répondre à leurs demandes. Visa affirme pouvoir traiter plus de 24 000 transactions par seconde - Bitcoin, est capable de d’en produire sept par seconde alors que ethereum 10 par seconde. Bien que ces deux chaînes public soient les plus populaire, le nombre de transaction par seconde reste très faible. D'où la nécessité de se pencher sérieusement sur la question de la scalabilité afin d’atteindre un plus grand nombre de transaction par seconde. La volatilité des crypto-monnaies est une autre source d'inquiétude - et même si les stablecoin cherchent à remédier à cette situation, l'obstacle de la conformité réglementaire continue de primer.

S'attaquer aux obstacles réglementaires est une étape essentielle pour aider les finances décentralisées à prospérer. Cependant, l’un des grands inconvénients du consensus réside dans le fait qu’il existe d'innombrables organisations DeFi qui travaillent indépendamment les unes des autres, créant ainsi un marché fragmenté. Et, pour aggraver le problème, d'innombrables gouvernements ont des attitudes contradictoires à l'égard de la crypto et de la blockchain en général. Établir des contacts entre les plates-formes DeFi, débloquer de nouveaux partenariats et dialoguer avec des décideurs qui peuvent aider cette technologie à atteindre les masses est absolument vital si la crypto et la blockchain doivent devenir une alternative incontournable au statu quo. Les principaux acteurs du monde financier traditionnel se rencontrent régulièrement pour discuter d’affaires économiques - il suffit de regarder le Forum économique mondial de Davos - et les esprits brillants qui poussent DeFi en avant ont besoin d’un exutoire pour faire de même.

Recent Posts

2019-05-17 20:15:54
2019-05-10 19:54:47
2018-12-26 14:02:41
2018-12-21 18:05:16
2019-05-15 19:24:15
2019-10-31 11:04:27

Please publish modules in offcanvas position.